Diagnostics pas chers : méfiance obligatoire

 

Lorsque l’on est dans une phase de vente ou de location de l’un de ses logements, il peut être tentant de réaliser des économies de frais. Le coût des diagnostics immobiliers obligatoires peut à un certain moment laisser place à l’envie de trouver un diagnostic pas cher. Cependant, des risques existent. Payer le bon prix d’un diagnostic immobilier est très souvent justifié et peut vous éviter beaucoup de soucis. Selectdiag vous explique pourquoi.

 

L’importance des diagnostics immobiliers

Dans le cadre d’une vente ou d’une location d’un logement, un propriétaire vendeur ou bailleur engage sa responsabilité lors de la réalisation des diagnostics immobiliers. En effet, ces derniers visent à offrir des renseignements au futur acquéreur ou locataire du bien afin qu’il signe une transaction immobilière en parfaite connaissance de cause. Vouloir opter pour un diagnostic pas cher peut remettre en question sa qualité, et donc votre responsabilité vis-à-vis de l’acheteur ou du locataire.

 

Quels sont les enjeux en cas de diagnostic immobilier faux ?

Réaliser un diagnostic pas cher, en fonction des différents devis diagnostics recueillis, peut être une option lourde de conséquences. En effet, si vous faites appel à un diagnostiqueur non certifié par le Cofrac ou si ce dernier ne présente pas de garanties suffisantes, vous risquez la révision du prix de vente, l’annulation de la vente ou la rupture du bail. Les enjeux ne sont donc pas neutres en termes financiers, ce qui explique l'importance de choisir le bon diagnostiqueur.

 

Pourquoi les prix des diagnostics immobiliers diffèrent-ils ?

Le marché du diagnostic n’est pas réglementé sur les prix et laisse libre cours à une concurrence économique et financière. Ainsi, même si des prix de marché relativement convergents émergent, chaque diagnostiqueur est en théorie libre de fixer son propre prix.

 

Pour fixer son prix, un diagnostiqueur, qui vend un service et non du matériel, tentera de chiffrer le nombre d’heures nécessaire à la réalisation du diagnostic demandé. Ainsi, un devis de diagnostic pas cher sera conditionné à un faible temps sur place du diagnostiqueur. Plus le temps passé est faible, moins le diagnostiqueur aura potentiellement le temps de vérifier en détail vos installations.

 

Comment déchiffrer les prix des diagnostics immobiliers ?

Avant toute chose, sachez qu’il est tout à fait légitime de demander un devis diagnostic avant de vous engager sur une prestation. Sur ce devis, vous verrez normalement apparaître le nombre d’heures nécessaires au diagnostiqueur.

 

Lier le prix du diagnostic à la surface du logement

Pour correctement analyser un devis diagnostic, il sera nécessaire de prendre en compte plusieurs paramètres. Tout d’abord, le type de diagnostic à réaliser sera important, puisque le temps passé pour un diagnostic donné ne sera pas le même pour un autre. Ainsi, si un diagnostic de métrage est relativement rapide à réaliser, il faut prendre conscience qu’un DPE réalisé correctement mettra un certain temps.

 

De plus, le prix affiché sur le devis diagnostic devra forcément être comparé à la surface à auditer. En effet, plus la surface du logement est importante, plus le temps passé à vérifier une installation d’électricité, par exemple, sera important. Ainsi, il est très compliqué de comparer différentes offres sur des logements différents.

 

Enfin, vous devrez également être attentif au coût horaire. Pour vous donner un ordre de grandeur, un diagnostic seul nécessitera entre une demi-heure et une heure de travail.

 

Opter pour la qualité du diagnostic immobilier plutôt que pour le pas cher

Un diagnostic pas cher peut être séduisant sur le papier. Néanmoins, le marché du diagnostic s’est structuré, des prix relativement précis sont désormais accessibles pour un diagnostic. Ainsi, en cas de prix peu élevé, il conviendra d’être extrêmement vigilant. Soit le diagnostiqueur peut être de mauvaise foi, soit il est en cours d’acquisition de nouveaux clients et donc sous la menace de la pérennité de son entreprise.

 

Pour être efficacement couvert en cas de recours d’un tiers sur les diagnostics immobiliers réalisés, nous vous conseillons donc d’opter pour la qualité, quitte à payer un prix par diagnostic légèrement plus élevé.

 

Vous avez besoin de trouver un diagnostiqueur professionnel au juste prix et sélectionné avec des critères précis et transparents ? Demandez gratuitement sur Sélectdiag votre devis de diagnostic immobilier en ligne !